Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

« Beau ciel bleu » sur l'Education nationale ?

le - - Actualités

« Beau ciel bleu » sur l'Education nationale ?
F. RIVIER - Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Lyon

Première rentrée à Lyon pour le recteur Olivier Dugrip qui estime que les moyens ont été déployés pour répondre à une démographie scolaire « très favorable ».

« Une rentrée techniquement réussie » : c'est le sentiment du nouveau recteur de l'académie de Lyon, Olivier Dugrip qui met en avant « un beau ciel bleu » (sic) et « une ambiance joyeuse dans les classes ». Pas d'angélisme cependant, le recteur admettant « quelques difficultés du fait d'une démographie particulièrement dynamique, entrainant des tensions dans trois ou quatre collèges sur les 214 que compte l'académie ».

Et Olivier Dugrip de se lancer dans « une analyse globale sur la durée » : « Nous avons la chance d'être sur un territoire attractif avec une démographie très favorable. Il faut s'en réjouir ». Et mettre les moyens pour répondre à cette augmentation des effectifs. C'est ce qui a été fait, estime le recteur, chiffres à l'appui : « Depuis 2012, le premier degré a gagné 15 255 élèves, et dans le même temps, il y a eu 1 917 créations d'emplois de professeur des écoles (175 cette année). Nous avons réussi à améliorer le taux d'encadrement, avec 5,38 professeurs pour 100 élèves en 2019 contre 4,98 en 2012 ».

Même chose pour le second degré, avec 20 556 élèves en plus sur la période 2012-2019 pour 1 132 créations de postes de professeurs des collèges et des lycées (79 cette année). « Dans ce contexte, nous devons travailler main dans la main avec les collectivités territoriales pour rendre notre système éducatif plus accessible, attractif et performant », affirme Olivier Dugrip.

Le recteur insiste également sur le nécessaire bien-être de l'élève dans un environnement apaisé : « Il n'y pas de réussite possible de l'élève sans bien-être ». Et Olivier Dugrip de préciser : « Il n'y a pas de place pour le harcèlement, les incivilités et les violences. C'est tolérance O ! ». Tout en nuançant : « Pour moi, l'exclusion d'un élève n'est pas une réponse appropriée. Il faut par exemple développer les travaux d'intérêt général… ».




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer