Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Deltalys puise son énergie chez Kem One pour grandir

le - - Économie

Deltalys puise son énergie chez Kem One pour grandir

Implantée initialement à Villeurbanne, sur le campus LyonTech-la doua, la start-up Deltalys s'est dépla¬cée en 2016 sur le site du chimiste Kem One, à Saint-Fons, avec l'ambition de devenir une référence dans le domaine des énergies renouvelables et plus particulièrement du biogaz.

Le projet Deltalys est né de la rencontre d'un jeune ingénieur INSA de Lyon, Charly Germain, qui avait une expérience préalable de l'énergie traditionnelle, et d'industriels peu soucieux de garder pour eux seuls l'expé­rience acquise sur le terrain. Ensemble, cet équipage a donné naissance à la start-up lyonnaise, créé en 2014 avec la ferme intention de développer une véritable expertise en matière de dé­veloppement des énergies renouvelables. « Nous avions pour objectif d'aider les in­dustriels producteurs de gaz à éliminer les impuretés de la manière la plus efficace pos­sible, pour en faire un biogaz propre », explique le créateur de l'entreprise.

Deltalys, qui emploie ac­tuellement une quinzaine de personnes pour 1 M€ de chiffre d'affaires, se concentre sur la filtration et la purification des gaz. Concrètement, l'entreprise développe et met en œuvre des solutions de filtration innovantes et éco-respon­sables, permettant d'amé­liorer la rentabilité des unités de valorisation des biogaz. La start-up lyonnaise a pour ambition d'offrir aux produc­teurs de gaz renouvelables des solutions clés en mains fiables, économiques et éco­logiques. « Nos clients sont les industriels des centres de stockage et d'enfouis­sement, qui sont des gros producteurs de biogaz, et les spécialistes de revalorisation de la matière », ajoute Nico­las Astier, Responsable com­mercial de l'entreprise.

Installé à l'origine dans les locaux d'Insavalor à Villeurbanne, où elle garde encore des bureaux, Deltalys a profité de l'opportunité offerte par l'Appel des 30 pour s'installer sur un site plus en rapport avec ses besoins et pour trouver un partenaire industriel capable de l'aider dans sa démarche. Lauréate de l'Appel des 30 en 2016, la start-up a déménagé dans la foulée à Saint-Fons, sur un site maitrisé par le chimiste Kem One. « Ils ont mis deux hangars de 2 000 m2 à notre disposition, ainsi qu'un emplacement de 1 000 m2 en extérieur », précise le dirigeant de Deltalys.

Lancée en 2017, une fois ses installations industrielles passées sur le site de Kem One, l'activité de l'entreprise a déjà permis de séduire trois clients. « Nous avons en effet trois unités en fonctionnement, confirment les dirigeants de l'entreprise, et trois autres vont démarrer dans les prochains mois puisque les contrats sont signés. » Une mise à feu étonnamment rapide, car la commercialisation n'a vraiment commencé qu'à la fin de l'année dernière, d'où la nécessité de monter en puissance immédiate. « Pour cela, nous pouvons compter sur BPI, qui nous accompagne dans le financement de nos investissements. Les aménagements en cours sur le site de Kem One représentent environ 500 K€ », précisent-ils enfin.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer