Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Entretien : les propos académiques de Marie-Danièle Campion

le - - Actualités

Entretien : les propos académiques de Marie-Danièle Campion

La rectrice de l'académie de Lyon - et de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes - Marie-Danièle Campion fait le tour des grands dossiers qui agitent le monde de l'Education nationale en ce début d'année 2019.

Voilà presqu'un an que vous avez pris vos fonctions de rectrice de l'académie de Lyon : quels sont, selon vous, ses points forts et a contrario, ses points noirs et faiblesses sur lesquels le monde éducatif doit travailler en priorité ?

Marie-Danièle Campion : En 2018-2019 sont consolidés des dispositifs déjà engagés pour bâtir une Ecole de la confiance et de la République pour plus de justice sociale et une élévation du niveau de connaissances des élèves. Dans l'académie de Lyon où 20 % des élèves sont scolarisés en éducation prioritaire, plus de 500 classes de CP et de CE1 ont été dédoublées depuis la rentrée 2017, grâce au soutien des municipalités. Et ce dédoublement ne s'est fait ni au détriment du remplacement, ni au détriment de la ruralité. Pour faire face au défi de demain et préparer les élèves vers leur avenir, sont par ailleurs mis en œuvre un nouveau baccalauréat en 2021, une transformation de la voie professionnelle, une orientation choisie progressive assurant de plus belles réussites scolaires et personnelles.

Il convient, pour accompagner les grandes réformes éducatives, dans le cadre d'une transformation publique plus globale et une réorganisation territoriale, que l'académie de Lyon s'engage résolument sur des principes d'action qui reposent sur la confiance, l'autonomie, la proximité, la recherche et l'évaluation.

Vous étiez auparavant rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand qui, avec celles de Lyon et de Grenoble, constituent la région académique Auvergne-Rhône-Alpes. Mise en place il y a deux ans, quelles sont ses réalisations concrètes, sa « valeur ajoutée » ?

M.-D. C. : La gouvernance collégiale entre les trois académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon depuis janvier 2016 a permis de coordonner nos actions dans les domaines de compétences partagées avec le conseil régional : formation professionnelle, orientation, enseignement supérieur et recherche, numérique, etc. Ce dialogue constant, qui nous a fait collectivement progresser, permet aujourd'hui de bâtir ensemble les principes, la gouvernance, les outils de pilotage, la répartition des missions et des compétences, dans un soucis d'équilibre, de la future grande académie qui verra le jour au 1er janvier 2020. Nous partageons aujourd'hui une vision de la transformation territoriale, dans le respect des territoires et des personnels et au service de la réussite des élèves.

Avec le retour de la semaine de 4 jours dans la grande majorité des établissements scolaires, le « Plan mercredi » a été mis en place à la rentrée 2018 pour organiser l'accueil des enfants. Sur le terrain, comment cela se passe-t-il ?

M.-D. C. : Le « Plan mercredi » doit être le cadre de confiance pour encourager et consolider les projets portés par les collectivités, améliorer la cohérence entre temps scolaire et temps périscolaire et la qualité des activités proposées aux enfants : culturelles, artistiques, manuelles, environnementales, numériques, civiques et sportives. Les directions des services départementaux de l'Education nationale (DSDEN), en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes (DRAC), la Direction départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) et la Caisse d'allocations familiales (CAF), travaillent avec les élus sur les conditions de mise en œuvre et de financement des activités du Plan mercredi dans le cadre d'un projet éducatif territorial (PEDT). Et cela en accordant une attention particulière à l'accueil des enfants porteurs de handicap dans des structures et pour des activités adaptées.

« L'académie va renforcer les partenariats avec le tissu d'entreprises »

Dans la perspective des JO de Paris 2024, les ministères de l'Education, de l'Agriculture et des Sports ont lancé un appel d'offres pour l'obtention d'un label « Génération 2024 » visant développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes. Les établissements de l'académie jouent-ils le jeu ?

M.-D. C. : Les établissements de l'académie de Lyon ont en effet déjà bien saisi l'opportunité de l'organisation des JO à Paris en 2024 pour valoriser des projets pédagogiques et sportifs et diffuser les valeurs olympiques - excellence, amitié et respect - qui sont aussi des valeurs de l'École ! Plusieurs dizaines d'écoles et d'établissements sont d'ores et déjà labellisés. Pour coordonner les actions, un comité de pilotage « Génération 2024 » a été mis en place dans l'académie de Lyon en mars 2018. Il est composé de représentants de l'Éducation nationale et de la jeunesse, de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, du Service régional formations et développement du ministère de l'Agriculture de l'Agroalimentaire et de la forêt, du Comité régional olympique et sportif français, de l'USEP, de la FFSU, de l'UNSS et de l'UGSEL, des fédérations handisport et sport adapté, des fédérations de parents d'élèves et des collectivités territoriales.

En décembre dernier avait lieu la « Matinée Partenaires » pour faire le bilan du partenariat école-entreprise dans l'académie. C'est la Mission Education Economie (MEE) qui est chargé de développer des relations durables entre le monde éducatif et tous les acteurs du tissu économique local. Comment s'y prend-elle ?

M.-D. C. : La « Matinée Partenaires » qui s'est déroulée le 7 décembre avait pour objectif de remercier l'ensemble des partenaires du monde économique pour leur investissement auprès des lycéens et collégiens de l'académie. Une trentaine d'entre eux étaient présents.

Pour développer et pérenniser ses partenariats, la Mission Éducation Économie (MEE) de l'académie de Lyon identifie d'abord les besoins de l'ensemble des acteurs du monde économique et des établissements puis les accompagnent et les conseillent (préparation aux temps d'immersion en entreprise des élèves, préparation à l'insertion professionnelle…). La MEE accroit sa visibilité et sa lisibilité auprès des partenaires économiques grâce à ses outils de communication (boîte à outils sur le site académique, publication de reportages et rédaction d'un rapport annuel).

L'académie va renforcer ces partenariats avec le tissu d'entreprises en lien avec le conseil régional pour développer des formations innovantes les plus adaptées aux besoins économiques et pour répondre aux défis de la société digitale.

Assurer la sécurité des établissements scolaires est aujourd'hui une action prioritaire. Quel est le rôle des services académiques en la matière ? Comment s'articule-t-il avec le « pack de sécurité » du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes ?

M.-D. C. : La sécurité des élèves et des personnels et la sécurisation des écoles et des établissements scolaires constituent des préoccupations constantes.

Concernant la question du climat et de la violence scolaire dans la classe ou dans l'établissement, les services académiques accomplissent un travail important pour lutter résolument contre les violences et les incivilités à l'École qui touchent avant tout les plus fragiles. S'agissant de la sécurisation de l'environnement des élèves et des personnels, le ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse, en lien étroit avec le ministère de l'Intérieur et les collectivités locales agit sur plusieurs leviers : la mise en sûreté des écoles et des établissements scolaires, la prévention du risque et la gestion de crise. La sécurisation des établissements scolaires nécessite de renforcer l'unité des institutions de la République autour de l'École en coordonnant l'action des ministères et des collectivités locales et en partageant une culture de la sécurité avec l'ensemble de la société.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer