Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Le transport et la logistique en quête de forces vives

le - - Économie

Le transport et la logistique en quête de forces vives

Sortie depuis deux ans d'une crise qui l'a lourdement pénalisée, la filière transport est aujourd'hui confrontée à un déficit de salariés pour faire face à la forte reprise de son activité.

Avec plus de 90 000 salariés en région Auvergne-Rhône-Alpes, la filière transport reste un acteur de poids sur l'échiquier économique régional. Elle a pourtant dû faire face à plusieurs années d'une crise particulièrement violente, dont elle sort depuis seulement deux ans. Dans ce contexte de reprise, les entreprises du secteur peinent cependant à recruter les salariés dont elles auraient besoin pour répondre à la demande de leurs clients.

« Certes les effectifs sont en hausse depuis 2015, mais cela ne suffit pas à compenser les besoins. La pénurie de main-d'œuvre reste bien réelle et elle est cruciale, au point que certaines entreprises ne peuvent pas capter des marchés en raison d'un manque de personnel », confirme Pierre-Luc Jacquot, délégué régional de l'AFT (Association pour le développement de la formation professionnelle transport et logistique).

En Auvergne-Rhône-Alpes, quelque 3 840 postes seraient à pourvoir, de l'opérateur au cadre opérationnel. Pour relever ce défi, l'AFT a donc organisé la première Semaine régionale du transport et de la logistique. Du 23 au 27 avril, 114 structures, y compris des organismes de formation, se sont mobilisés pour accueillir des candidats et leur présenter les opportunités de carrière qu'elles sont en mesure de leur offrir. « Nous avons reçu plus de 1 000 demandes d'inscription, se réjouit Pierre-Luc Jacquot. Ce n'est pas une fin en soi, mais c'est déjà un premier pas intéressant pour faire passer notre message. »

Car les métiers du transport et de la logistique souffrent aujourd'hui d'un déficit d'image. « Les gens se font une mauvaise représentation de notre filière. Ils n'imaginent pas ce qu'il y a derrière les métiers proposés par nos entreprises. A commencer par la dimension digitale, qui est aujourd'hui essentielle dans nos métiers. Nous devons donc leur montrer comment les choses se passent », insiste le délégué régional de l'AFT qui réfléchit déjà à l'organisation d'une deuxième édition l'année prochaine.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer