Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Les experts de justice en université d'été

le - - Vie juridique

Les experts de justice en université d'été
Michel GODET

Présidée par Bruno Clément, la Compagnie des experts de justice de Lyon (CEJL) vient de vivre son université d'été à l'hôtel de région en présence de 250 auxiliaires de justice, ainsi que du Premier président de la cour d'appel de Lyon et de Robert Giraud président de la Compagnie nationale d'experts de justice (CNCEJ).

Pour mémoire, la Compagnie de Lyon, créée en 1959, regroupe la grande majorité des experts agréés par les cours d'appel et autres juridictions administratives, dans des domaines aussi variés que la médecine, l'architecture, l'informatique, l'expertise comptable ou encore l'interprétariat. Au programme de cette manifestation, Opalexe (dématérialisation de l'expertise judiciaire) et la conciliation-médiation, suivis par une conférence « Peut-on modifier l'expression de nos gènes ? » par Jean-Michel Gurret, président-fondateur de l'Institut français de psychothérapie émotionnelle et cognitive.

Véritable sujet dans l'air du temps prôné par tous les acteurs de la justice, magistrats, avocats, experts, mais aussi justiciables, la médiation ne cesse de progresser aussi bien dans les mentalités, que dans les faits, mettant ainsi à l'honneur les MARD, comprenez modes amiables de règlement des différends. D'aucuns insistant en paraphrasant Honoré de Balzac « Mieux vaut un bon accord, qu'un mauvais procès ! » Notons aussi par ailleurs, que la médiation-conciliation ne peut qu'alléger le traditionnel encombrement des juridictions.

Allant dans ce sens, la Compagnie va mettre en place un éventail de formations (module minimum de 70 heures) pour ses membres, avec le CIMA (centre interprofessionnel de médiation et d'arbitrage) par exemple ou avec le centre national des professionnels de la médiation. Cette application virtuelle, que l'on nomme Opalexe et utilisée par les experts, permet de dématérialiser les échanges dans le cadre d'expertises civiles en réunissant en plus sur une même plateforme avocats, magistrats et justiciables.

C'est une modification législative (début 2000) qui a permis cette avancée en donnant la même valeur légale aux supports électroniques certifiés que les traditionnels documents papier. En région, c'est la Loire qui a démarré cette application avec déjà une vingtaine de missions confiées à Saint-Etienne et qui va organiser début septembre des sessions de formations, pour un plus grand nombre d'experts. Suivront Villefranche-sur-Saône, Roanne, Bourg-en-Bresse et Lyon lors des changements de greffiers. Le président de la CEJL, Bruno Clément, ne peut que se féliciter de la bonne tenue de cette université estivale, mais aussi du travail réalisé par chacun au sein de la compagnie.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer