Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Lyon fait sa rentrée culturelle

le - - Culture et loisirs

Lyon fait sa rentrée culturelle
Loïc Graber et le maire Georges Kepenekian

Tous les acteurs de la vie culturelle lyonnaise se sont retrouvés le 4 septembre au Musée d'art contemporain pour le lancement de la nouvelle saison.

« Nous faisons le pari de la jeune création et de l'émergence », a déclaré Loïc Graber, adjoint au maire de Lyon, délégué à la culture, en ouverture d'une saison culturelle florissante. Fidèle à la tradition, la soirée s'est déroulée au coeur d'un lieu symbolique.

Cette année, l'élu de ce grand rendez-vous était le Musée d'art contemporain, actuellement en cours de montage de l'exposition de Bernard Venet. L'artiste présentera, à partir du 21 septembre et jusqu'au 6 janvier 2019, une rétrospective complète de ses 170 oeuvres mêlant dessins, peintures, photographies, oeuvres sonores, films et sculptures monumentales en acier dédiées à l'espace urbain.

Placée sous le signe de l'Europe, cette saison culturelle vise à encourager les jeunes professionnels du théâtre, de la musique et de la danse et à accompagner ainsi de nouveaux artistes. Si les grands classiques comme la Biennale de la danse, le festival Lumière et la fête des Lumières confirment leur notoriété, une large place est donnée à des scènes hybrides pour promouvoir les talents.

C'est ainsi que le Street Art monte en puissance au sein de la ville de Lyon et que la danse hip-hop s'ouvre à un large public. La compagnie Tie Break en a fait une brillante démonstration le soir de la rentrée culturelle. Inspirés à la fois par le cirque et par les comédies musicales, les huit jeunes danseurs lyonnais qui ont participé au festival d'Avignon en juillet dernier se produisent partout en France.

De l'ouverture de trois nouvelles bibliothèques en 2017 et 2018 à l'exposition consacrée à l'empereur Claude qui se tiendra au musée des Beaux-Arts de Lyon du 1er décembre 2018 au 5 mars 2019, Loïc Graber et Georges Képénékian ont souligné que la culture donnait une touche de couleur bien vivante à la ville.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer